Une trentaine de Canadiens se trouveraient au Vanuatu, selon Ottawa

OTTAWA – Le ministère des Affaires étrangères croit que 29 Canadiens se trouveraient dans des régions du Vanuatu qui ont été touchées par le cyclone Pam, samedi.

Selon les Nations unies, au moins 24 personnes sont mortes et 3300 autres ont été déplacées par le passage du cyclone dans l’archipel du Pacifique Sud.

L’ONU indique aussi que les communications radio et les liaisons téléphoniques avec les îles les plus éloignées n’avaient pas été rétablies lundi, deux jours après le passage de la violente tempête qualifiée de «monstre» par le président de l’archipel.

Le ministère des Affaires étrangères a indiqué qu’il offrait son soutien aux Canadiens via son ambassade de Canberra, en Australie, et le haut-commissariat australien à Port Vila, la capitale du Vanuatu.

Ces missions diplomatiques, de concert avec le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence, à Ottawa, tentent de joindre les Canadiens qui se trouvaient dans la région sinistrée.

L’ONU a indiqué que des rations d’urgence de base avaient été distribuées aux personnes évacuées, à 37 refuges temporaires, dans l’île principale d’Efate et dans les provinces de Torba et Penama.

L’aéroport de Port Vila, qui avait été endommagé samedi, a été rouvert depuis, ce qui permet l’acheminement de produits de première nécessité.

Les proches de Canadiens qui pourraient se trouver dans des secteurs sinistrés et qui sont inquiets de leur sort peuvent communiquer avec le ministère des Affaires étrangères.

Les plus populaires