Victor Poirier devra répondre à de nouvelles accusations d’agression sexuelle

QUÉBEC – Victor Poirier, considéré comme suspect relativement au meurtre de Chantal Demers survenu en mai dernier dans la région de Portneuf, devra répondre à de nouvelles accusations, mais aucune n’est en lien avec cet événement.

De retour lundi au Palais de justice de Québec, Poirier, déjà accusé de voies de fait ayant causé des lésions sur cette femme de 46 ans, a appris qu’il devra faire face à 17 nouvelles accusations concernant quatre autres victimes.

Il est aussi accusé d’agression sexuelle, de voies de fait, de menaces, et de harcèlement pour des événements qui seraient survenus entre janvier 2011 et mai 2015.

Les gestes auraient été commis dans la région de Québec, de même qu’à Montréal.

Le suspect est aussi accusé de trafic de méthamphétamines.

Poirier reviendra devant le tribunal le mois prochain pour la suite des procédures.

Dans le dossier du meurtre de Chantal Demers, le Service de police de la ville de Québec a indiqué que l’enquête se poursuivait.