Virus du Nil et maladie de Lyme: attention aux moustiques et aux tiques

QUÉBEC – Maintenant que la «belle saison» semble s’être installée au Québec, le ministère de la Santé incite fortement la population à bien se protéger des piqûres de moustiques ou de tiques, porteurs potentiels du virus du Nil occidental ou de la bactérie responsable de la maladie de Lyme.

Alors que le virus du Nil a fait moins de victimes ces dernières années, les cas de maladie de Lyme sont en hausse.

Les symptômes du virus du Nil peuvent aller de simples maux de tête ou d’éruptions cutanées jusqu’à des problèmes graves affectant le système nerveux central pour les personnes dont le système immunitaire est déjà affaibli.

Quant aux personnes souffrant de la maladie de Lyme, elles ont des douleurs musculaires, éprouvent souvent de la fatigue et peuvent même développer des problèmes arthritiques.

Les moustiques pouvant être infectés par le virus du Nil se trouvent surtout en zones urbaines, notamment dans le sud-ouest du Québec. Quant aux tiques responsables de la maladie de Lyme, elles sont surtout présentes dans les forêts, les boisés et les hautes herbes, dans le sud de la province.

Pour se protéger, il faut notamment utiliser des chasse-moustiques, porter des vêtements longs et se couvrir le mieux possible.