Voici les faits saillants du rapport du Vérificateur général déposé mercredi

QUÉBEC – Voici les points saillants du rapport du Vérificateur général du Québec pour l’année 2015-2016, intitulé «Vérification de l’optimisation des ressources».

— Hydro-Québec a écoulé pour moins de 75 000 $ sur le marché de la ferraille des équipements neufs acquis pour 79 millions $ et destinés à la centrale nucléaire Gentilly-2.

— Les guichets d’accès aux Groupes de médecine familiale (GMF) ne sont ni transparents ni équitables. Des patients peuvent attendre une place pendant des années alors qu’ils devaient être pris en charge à l’intérieur d’un délai de six mois. Les GMF continuent de recevoir du financement même s’ils ne respectent pas les exigences établies, comme le nombre de patients inscrits et les heures d’ouverture.

— Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) a versé près de 4 millions $ à un fournisseur pour un système informatique abandonné au début de son développement. Sur le plan des technologies de l’information, le MAPAQ présente des lacunes quant au traitement intègre et équitable des concurrents, à la transparence, à la reddition de comptes et à la bonne utilisation des fonds publics.

— Gestion inadéquate de projets immobiliers, absence de plan d’affaires, suivi insuffisant, manquement à la réglementation et aux saines pratiques de gestion dans l’attribution de certains contrats, gouvernance déficiente, le conseil d’administration et la haute direction de l’Université du Québec à Trois-Rivières sont montrés du doigt.

Laisser un commentaire