Québec conclut une entente de principe avec les municipalités

QUÉBEC — Le premier ministre François Legault ne s’est pas présenté au congrès de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) les mains complètement vides: il a annoncé, jeudi, la conclusion d’une entente de principe avec les municipalités en vue d’un nouveau pacte fiscal.

Il a toutefois dû reconnaître que deux autres engagements majeurs de la Coalition avenir Québec (CAQ) ne sont pas près d’être remplis. Son équipe étudie des scénarios préliminaires pour rendre internet haute vitesse accessible à tous d’ici trois ans, et transférer 5000 postes de fonctionnaires en région d’ici neuf ans.

Ces promesses sont très importantes aux yeux des élus municipaux, qui comptent entre autres sur la création d’emplois stables pour assurer la survie et la vitalité de leurs régions.

Or, sur ces deux fronts, M. Legault ne leur a servi que du réchauffé. «On est en train de faire un plan», a-t-il déclaré plus tard aux journalistes qui le questionnaient sur l’avancée des travaux.

Pour le transfert de postes, le gouvernement compte procéder par attrition, c’est-à-dire qu’une portion des postes de fonctionnaires qui prendront leur retraite seront transformés pour être affichés ailleurs qu’à Québec et Montréal.

Le président du Conseil du Trésor, Christian Dubé, serait d’ailleurs en train de questionner chacun des ministères pour savoir combien de postes ils pourraient transférer en région.

Un an après avoir pris le pouvoir, François Legault admet qu’il est incapable de chiffrer précisément combien de gens travaillent pour le gouvernement. «C’est surprenant, mais on n’a pas toute cette information-là», a-t-il dit. Il ne sait pas non plus quelles régions seront privilégiées.

Parallèlement, il a réitéré son engagement de «brancher» tout le Québec avec internet haute vitesse d’ici 2022, ce qui coûtera «plusieurs centaines de millions de dollars», d’après lui. 

Jusqu’à présent, «le gouvernement a répertorié» les besoins dans chacune des régions, a-t-il affirmé.  

M. Legault s’est par ailleurs réjoui de l’entente de principe conclue avec la FQM, l’Union des municipalités, la Ville de Québec et la Ville de Montréal en vue de la signature d’une entente fiscale pour les cinq prochaines années.

Grâce au Partenariat 2020-2024, les municipalités bénéficieront de gains de 1,2 milliard $ générés par de nouvelles initiatives, principalement la croissance du point de TVQ qui leur est accordée, a-t-il annoncé devant les élus.

«C’est de l’argent que vous allez recevoir et vous allez avoir la marge de manoeuvre pour choisir vos priorités», a-t-il déclaré sous les applaudissements.

Les plus populaires