Québec: des étudiants font l’épicerie pour des aînés confinés à la maison

QUÉBEC — Des étudiants d’une école de Québec ont trouvé un moyen utile de meubler leurs journées de congé forcé.

Ces adolescents de l’école secondaire Saint-Jean-Eudes, de l’avenue du Bourg-Royal dans l’arrondissement Charlesbourg, ont mis en place il y a quelques jours un service de montage et de livraison d’épicerie pour les personnes âgées confinées chez elles à cause de la pandémie de COVID-19.

Les jeunes ont lancé leur initiative sur une page Facebook intitulée «Les jeunes à l’action».

Ils ont d’abord annoncé qu’ils serviraient les aînés des arrondissements Charlesbourg, Beauport et Limoilou. Quelques jours plus tard, ils ont été en mesure d’élargir leur territoire aux secteurs de Lac-Beauport, Boischatel et Saint-Émile.

Pour effectuer la collecte des aliments et les livrer aux domiciles des aînés, ces étudiants dévoués ne réclament que le coût des achats et des frais de 5 $ pour assumer les frais de transport; certains d’entre eux ont mis leur automobile à contribution.

Leur seul objectif, assurent-ils, est d’être solidaires avec les aînés de leur région.

«Les jeunes à l’action» assurent que tout contact direct avec les aliments et les clients sont évités et que les différentes mesures d’hygiène établies sont respectées.

Lors de sa conférence de presse quotidienne jeudi, à Québec, le premier ministre François Legault a consacré quelques moments à un message direct aux personnes âgées, les invitant à ne pas fréquenter les centres commerciaux et à ne pas se rassembler pour manger ou prendre un café afin de réduire les risques d’infection au coronavirus. Il a aussi encouragé tout le monde à garder contact par téléphone.

Mardi dernier, le Réseau Fédération de l’âge d’or du Québec (FADOQ) a exhorté les personnes âgées qui refusent de se plier à la demande de confinement à prendre la situation au sérieux. Le directeur général du Réseau, Danis Prud’homme, a souligné que chez les personnes âgées de 70 ans et plus, une infection à la COVID-19 entraîne le décès d’une personne sur 15; chez les 80 ans et plus, la proportion est d’une sur sept.