Québec-Lévis: Le mégaprojet de troisième lien annoncé d’ici quelques semaines

QUÉBEC — Après deux ans et demi de vagues indications et de reports, la population devrait savoir d’ici quelques semaines de quoi aura l’air et combien coûtera le mégaprojet de troisième lien entre Québec et Lévis.

C’est l’engagement pris par le ministre des Transports, François Bonnardel, mardi, durant l’étude des crédits 2021-2022 de son ministère, à l’Assemblée nationale.

Promesse électorale de la Coalition avenir Québec (CAQ) en 2018, le projet de construire un lien de transport entre Québec et Lévis est toujours présenté comme une priorité du gouvernement Legault et un engagement ferme, tout en demeurant un projet aux contours très flous, en troisième année de mandat. 

Chose certaine, l’idée de construire un tunnel de plusieurs kilomètres sous le fleuve Saint-Laurent entre le centre-ville de Québec et la rive-sud coûtera aux contribuables plusieurs milliards de dollars. 

Jusqu’à maintenant, malgré les pressions de toutes parts, le ministre a toujours refusé de donner quelque précision que ce soit sur la facture anticipée.

Par contre, il a toujours maintenu l’engagement, renouvelé mardi, de débuter les travaux avant la fin du mandat, en octobre 2022.

Questionné par l’opposition, le ministre Bonnardel a réaffirmé que le mégaprojet devrait servir à la fois le transport individuel et le transport collectif, en s’arrimant au projet de tramway, qui lui aussi devrait être annoncé sous peu, et gruger d’autres milliards de fonds publics.

Il a d’abord dit que le contenu du projet (les détails du tracé, le coût, le montage financier et les échéanciers) serait connu «en temps et lieu», avant d’ajouter que ce serait «dans les prochaines semaines». 

Laisser un commentaire