Québec mettra en place un programme pour dédommager les sinistrés de Fiona

QUÉBEC — Le premier ministre François Legault a confirmé samedi que Québec dédommagera les résidants des Îles-de-la-Madeleine qui ont subi d’importantes pertes matérielles à la suite du passage de la tempête post-tropicale Fiona.

«Je veux quand même rassurer les Québécois qui vivent là-bas: on va s’assurer d’avoir un programme afin de combler la différence, pour tout ce qui n’est pas assurable par les assurances régulières», a-t-il expliqué dans une conférence de presse, où il a troqué son chapeau de chef de parti en campagne électorale pour celui de premier ministre du Québec.

Le programme devrait ressembler à celui qui avait mis en place pour les sinistrés des inondations de Sainte-Marthe-sur-le-lac.

Accompagné de sa vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, M. Legault a ajouté qu’il veut que les résidants des Îles, de la Gaspésie et de la Côte-Nord se concentrent sur leur sécurité, et qu’ils ne s’en fassent pas avec les biens matériels.

Le premier ministre a fait savoir qu’il allait s’entretenir avec le premier ministre Justin Trudeau plus tard samedi concernant Fiona, qui poursuit sa course dans les provinces de l’Atlantique.

Selon le plus récent bilan, plus de 7500 clients étaient privés de courant en raison de la tempête. De nombreux arbres et poteaux électriques ont été déracinés, tandis que tout le réseau routier des Îles-de-la-Madeleine demeure fermé.

Des vents violents sont toujours attendus jusqu’à samedi soir pour plusieurs secteurs. Il n’y a toutefois eu aucun blessé ni aucun décès.

«Mes pensées accompagnent les gens (des Îles), a déclaré le premier ministre. Je leur dis: soyez prudents jusqu’à cette nuit.»

Si elle peut le faire en toute sécurité, Mme Guilbault se rendra aux Îles-de-la-Madeleine dimanche. M. Legault devait déjà s’y rendre lundi dans le cadre de la campagne électorale, et il honorera cet engagement si les conditions le permettent.

Avant de prendre la parole devant les journalistes, le premier ministre a visité le Centre des opérations gouvernementales, à Québec, qui coordonne la vigie de tempête Fiona.

Il a ensuite participé à une séance d’information sur la situation en compagnie de représentants de la Direction générale de la sécurité civile et du ministère de la Sécurité publique.

Le chef caquiste a rencontré le maire de Québec, Bruno Marchand, samedi après-midi, dans le cadre de la campagne, mais il a annulé un grand rassemblement prévu à Terrebonne en soirée.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.