Québec mobilise une équipe d’experts pour protéger les aînés contre la COVID-19

Québec mobilise une équipe d’experts pour coordonner la lutte contre la COVID-19 dans les milieux de vie pour aînés dans l’espoir de reprendre le contrôle de l’épidémie et d’éviter l’hécatombe dans les CHSLD.

Déjà 119 des 241 victimes décédées de la maladie COVID-19 au Québec résidaient dans des centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD).

«On veut aplatir la courbe des CHSLD et des résidences pour aînés. On veut s’occuper de nos aînés», a martelé la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann.

Elle a fait l’annonce de ces nouvelles mesures d’intervention vendredi après-midi lors d’une conférence de presse en compagnie de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais.

Tout en insistant sur le fait que le gouvernement a agi rapidement, Danielle McCann a reconnu que personne n’avait prévu l’impact de la semaine de relâche pendant laquelle de nombreux québécois ont voyagé.

«Il y a eu des voyageurs et, on ne le savait pas à l’époque, mais il y a eu de la propagation de différentes façons, a admis la ministre de la Santé. Je pense que, malheureusement, il y a des enfants qui sont retournés dans les CHSLD parce qu’on n’avait pas la connaissance de la situation qu’on a eu quelques jours après quand on a mis des mesures.»

Les deux ministres ont dévoilé leur équipe tactique qui sera menée par le Dr Quoc Dinh Nguyen, médecin gériatre-interniste et épidémiologiste spécialisé en vieillissement au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM).

«Son numéro de téléphone est déjà programmé dans mon cellulaire et croyez-moi je vais en faire un usage abusif. Autrement dit, le Dr Nguyen joint notre état-major», a soutenu Marguerite Blais.

Un plan d’action sera déployé afin d’agir plus agressivement dans les centres de soins de longue durée, les résidences privées pour aînés et les ressources intermédiaires.

Cette équipe de spécialistes aura pour tâche de suivre l’évolution de la situation en temps réel afin de réagir et d’intervenir plus rapidement dans chacun des milieux de vie pour aînés où le coronavirus s’est propagé.

Parmi les mesures concrètes mises de l’avant dès maintenant, on entend procéder à une réaffectation des ressources humaines et à une bonification des équipes de soins; à une intensification des mesures de dépistage de la COVID-19; à l’arrêt des transferts et des admissions dans les milieux de vie pour aînés; à la fourniture d’équipements de protection à l’ensemble des employés.

Les six spécialistes qui vont appuyer le Dr Nguyen sont le Dr David Lussier, gériatre à l’Institut de gériatrie de Montréal, la Dre Patricia Ayoub, chef du Département de médecine générale à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, le Dr Serge Brazeau, président de l’Association des médecins gériatres du Québec, Karine Labarre, infirmière et conseillère-experte en soins gériatriques, le Dr Pierre Duplessis, médecin spécialiste en santé publique et expert en gestion de crise, et la Dre Danielle Daoust, représentante des médecins omnipraticiens qui œuvrent auprès des aînés.

Deux établissements sous tutelle

Une poignée de milieux de vie pour aînés vivent actuellement une situation de crise sérieuse où s’accumulent les décès liés à la COVID-19. Parmi ceux-ci, deux établissements privés complètement dépassés par la situation ont vu le réseau de la santé prendre le contrôle des opérations.

La ministre Danielle McCann a d’ailleurs révélé le cas du CHSLD privé Herron, à Dorval, où la santé publique a découvert deux cadavres ainsi que des résidents dans un état dégradant. Certains ont été retrouvés portant des vêtements souillés par leurs excréments.

«Juste avant la conférence de presse, j’ai été informée de cette situation. Je veux un rapport sur cette affaire. C’est très préoccupant, mais je fais confiance au CIUSSS qui a pris les opérations en charge», a commenté Mme McCann.

Elle a ajouté que deux personnes avaient succombé à la COVID-19 à la résidence Herron et que 18 autres personnes étaient décédées d’autres causes au cours du dernier mois.

L’autre établissement qui a nécessité une prise de contrôle des soins est la résidence Manoir Liverpool à Lévis.

Les plus populaires