Québec: une policière acquittée de conduite dangereuse ayant causé la mort

QUÉBEC — La policière Isabelle Morin, du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), a été acquittée mardi matin d’une accusation de conduite dangereuse ayant causé la mort.

Le verdict a été prononcé au palais de justice de Québec. 

En septembre 2015, au volant de sa voiture de patrouille du SPVQ, l’agente Morin a effectué un virage sur l’autoroute Laurentienne, à Québec, avant d’être percutée par un motocycliste âgé de 38 ans, Jessy Drolet, qui a perdu la vie sur le coup.

En prononçant son bref verdict, le juge Pierre L. Rousseau, de la Cour du Québec, a déclaré que la manoeuvre de la policière avait été inusitée, mais pas illégale.

Pour Jean-François Bertrand, l’avocat de la policière, il n’y aurait jamais dû y avoir d’accusation criminelle dans cette affaire.

«L’enquête, particulièrement l’expertise de la Sûreté du Québec, qui avait conduit au dépôt des accusations, était une enquête bâclée, une enquête qui n’était pas indépendante, qui n’était pas impartiale et c’est exactement ce que le juge retient dans son jugement», a-t-il déclaré.

De son côté, le procureur de la Couronne, Guy Loiselle, prévoit évaluer si le verdict sera porté en appel.

«Nous, on pensait que nous avions fait une preuve hors de tout doute raisonnable en présentant les éléments de preuve pertinents, (mais) le tribunal n’a pas retenu cela», a-t-il laissé tomber.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie