Québec propose une entente sectorielle aux profs de cégep de la CSQ

MONTRÉAL — Le gouvernement du Québec a présenté une offre sur les conditions de travail aux 3000 professeurs de cégep affiliés à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) dans la nuit de mercredi à jeudi, a annoncé la centrale syndicale, dans le cadre des négociations sur le renouvellement des conventions collectives.

L’offre résulte d’un «intense travail de discussion à la table» qui a permis d’atteindre «dans un contexte des plus difficiles, un certain nombre d’objectifs pour lesquels les membres de notre fédération nous avaient mandatés», a soutenu la présidente de la Fédération des enseignantes et enseignants de cégep de la CSQ, Lucie Piché, dans un communiqué de presse transmis jeudi après-midi.

L’offre, qui n’est pas qualifiée d’entente de principe, sera présentée aux délégués des 14 syndicats membres de la fédération au cours des prochains jours lors d’un conseil général. Ils auront à évaluer, précise la CSQ, «s’il convient d’entamer le processus de consultation des membres en assemblées générales», en vue de la signature d’une nouvelle convention collective.

Il faut lire entre les lignes que «ce n’est pas de gaité de coeur» qu’ils ont conclu cette entente, a indiqué à La Presse Canadienne une source bien au fait du dossier.

Selon cette source, il serait «peu probable» que les délégués rejettent l’entente puisque la plupart des fédérations «sont à fermer les livres» en matière de négociation et que le rapport de force serait limité.

Les enseignants, le personnel de soutien et le personnel professionnel des établissements scolaires de la CSQ ont déjà conclu des ententes sectorielles. Une entente sur les salaires et le reste des clauses monétaires est toujours en négociation à la table centrale.

La Fédération des enseignantes et enseignants de cégep de la CSQ a refusé une demande d’entrevue de La Presse Canadienne. Avec leurs collègues du personnel de soutien et les professionnels, ils ont été les premiers à tenir des journées de grève dans le secteur public dans le cadre de la négociation actuelle. Leur convention collective est échue depuis le 31 mars 2019.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.