Québec veut investir 26 millions $ dans la mine du lac Bloom

MONTRÉAL – Le gouvernement du Québec a annoncé vendredi son intention d’investir 26 millions $ dans le projet de reprise de la mine du lac Bloom, récemment achetée par la minière Champion Iron.

Les actifs de la mine du lac Bloom ont été mis en vente après la faillite de Cliffs Quebec Iron Mining. En décembre, Champion Iron et sa filiale Minerai de fer Québec ont indiqué leur intention d’acheter la mine. La Cour supérieure du Québec a approuvé le mois suivant l’achat des actifs de la mine de fer, située près de Fermont, au coût de 10,5 millions $.

Si la minière obtient le financement nécessaire pour compléter l’achat, Québec investira 20 millions $, puisés dans le Capital Mines Hydrocarbures, pour soutenir la transaction. De plus, Investissement Québec consentira, par le biais de sa filiale Ressources Québec, un prêt de six millions $ à Minerai de Fer Québec pour le développement du projet.

La ministre de l’Économie, Dominique Anglade, a rappelé, par voie de communiqué, l’importance du secteur minier dans la croissance économique de la province.

Au moment de faire l’offre d’achat, Champion Iron avait indiqué que la «conjoncture économique difficile» avait contribué à cette occasion d’affaires.

La déprime du marché du fer avait poussé l’exploitant précédant, Cliffs Quebec Iron Mining, à plier bagage. Plus de 500 personnes travaillaient à la mine du lac Bloom.

La ministre Anglade s’est dite «convaincue que l’acquisition des actifs de la mine du lac Bloom permettra à l’entreprise d’accroître sa compétitivité dans le secteur du minerai de fer lorsque les conditions du marché seront de nouveau favorables».