Quelques détails sur l’Accord économique et commercial global Canada-Europe

OTTAWA – L’Union européenne (UE) a approuvé une entente commerciale avec le Canada, mercredi, après trois heures de débats et des années de négociations.

L’Accord économique et commercial global a été adopté par un vote de 408-254 et 33 abstentions.

Voici quelques faits au sujet de l’entente:

– Le Canada est le 12e plus important partenaire commercial de l’Union européenne. L’UE est le deuxième plus important partenaire commercial du Canada, après les États-Unis, et représente près de 10 pour cent de son commerce extérieur.

– En 2014, les exportations canadiennes vers l’UE se sont élevées à 39,5 milliards $, et ses importations, à 53 milliards $.

– L’UE a une population de plus de 500 millions et un PIB nominal de près de 18 000 milliards $.

– L’accord doit éliminer environ 98 pour cent des tarifs pour les deux parties.

– Une étude conjointe Canada-UE a conclu que l’entente commerciale pourrait faire augmenter le commerce bilatéral de 20 pour cent annuellement et hausser les revenus du Canada de 12 milliards $ annuellement.

– L’étude suggère que les avantages économiques de l’accord pourraient être équivalents à la création de près de 80 000 nouveaux emplois ou à une hausse de 1000 $ des revenus annuels moyens des ménages canadiens.

– La première ronde de négociations a eu lieu à Ottawa en octobre 2009 et une entente de principe a été annoncée quatre ans plus tard. Après avoir modifié quelques clauses litigieuses, un texte légal final a été publié en février 2016.

– La Wallonie, une région belge de 3,6 millions d’habitants, est passée près de faire avorter l’entente. Une ronde finale de négociations a permis d’éviter le veto wallon, qui aurait mis fin à sept années de discussions.