Racisme: la police se penche sur une vidéo dérangeante impliquant deux filles

MONTRÉAL — La police de Montréal enquête sur une vidéo décrite comme «dérangeante et manifestement raciste» mettant en scène deux filles qui seraient des élèves du secondaire.

La vidéo, qui a largement circulé en ligne, montre deux filles s’étant maquillé le visage en noir qui y vont d’un flot d’insultes envers les Noirs, en chantant et dansant.

Un porte-parole de la police de Montréal a confirmé qu’une enquête a été lancée.

On ne sait pas quand la vidéo a été créée, et la police n’a pas confirmé l’identité ou l’âge des deux filles.

Cependant, l’école secondaire John Rennie, à Pointe-Claire, a déclaré sur Facebook qu’elle coopérait avec les enquêteurs concernant une vidéo créée par deux élèves.

Ébranlée, Kemba Mitchell, présidente de la West Island Black Community Association (WIBCA), n’a pas été en mesure de regarder l’entièreté de la vidéo.

«Je suis tellement contrariée, a confié Mme Mitchell. Mais ce n’est pas nouveau pour nous. C’est notre réalité.»

Mme Mitchell n’y voit pas une diatribe spontanée. S’exprimant en son nom, elle estime qu’il s’agit d’un discours haineux et que les personnes l’ayant livré devraient être poursuivies.

Elle a dit que si les auteurs présumés devaient faire du service communautaire, la WIBCA était disposée à travailler avec ces personnes et à les informer sur les contributions des Canadiens noirs.

La Commission scolaire Lester B. Pearson a ajouté être «horrifiée» par la vidéo et dévastée d’apprendre qu’elle a été publiée par des élèves d’une de ses écoles.

«Il y a du travail à faire pour nous tous et cet incident en est un rappel flagrant», a écrit le conseil sur son site.

«Nous dénonçons le racisme et, en tant qu’éducateurs, nous nous engageons à travailler avec la communauté pour amener du changement.»

Les plus populaires