Racisme systémique dans la justice en Nouvelle-Écosse: McNeil présente des excuses

HALIFAX — Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse présente ses excuses aux Noirs et aux Autochtones pour le racisme systémique dans le système judiciaire de la province.

Stephen McNeil a déclaré mardi que des institutions comme la police et les tribunaux ont laissé tomber les Noirs et les Autochtones. Il s’est excusé pour les torts, les traumatismes et la douleur que plusieurs ont subis au fil des générations.

Le premier ministre a expliqué que le mouvement «Black Lives Matter» en Nouvelle-Écosse et dans le monde avait mis en évidence les échecs du recours systématique à la police pour assurer la sécurité publique dans les communautés. Il estime que cette approche a privilégié certains citoyens et en a marginalisé d’autres, et il croit que la Nouvelle-Écosse doit faire mieux.

Participant à un rassemblement à Halifax mardi matin, il s’est engagé à changer radicalement la façon dont la province aborde la sécurité publique. «Je vous vois, je vous entends, je vous crois et je suis désolé», a-t-il dit.

M. McNeil a indiqué qu’il mettait sur pied un groupe de travail composé de Noirs, d’Autochtones, de membres du gouvernement et de policiers pour travailler sur des moyens de réformer le système judiciaire. Ce groupe doit mener ses travaux au cours des 12 à 18 prochains mois.

Laisser un commentaire
Les plus populaires