Randy Koneak reconnu coupable du meurtre au premier degré de Chloé Labrie à Kuujjuaq

KUUJJUAQ, Qc — Le jury a rendu son verdict, vendredi, dans le procès de Randy Koneak, accusé du meurtre de Chloé Labrie survenu le 11 juin 2018 à Kuujjuaq, dans le Nord-du-Québec.

Son avocat, Jordan Trevick, a confirmé le verdict de culpabilité rendu par le jury sur les deux chefs d’accusation auxquels son client faisait face.

En plus du meurtre au premier degré, Randy Koneak, qui était âgé de 20 ans au moment des événements, a été reconnu coupable d’outrage à un cadavre.

Compte tenu de la peine automatique associée au crime, le juge Guy de Blois, de la Cour supérieure du Québec, a immédiatement prononcé une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.

Me Trevick a précisé qu’une peine concurrente de deux ans avait été imposée pour le chef d’outrage à un cadavre.

La victime, Chloé Labrie, était âgée de 28 ans. La jeune femme, originaire de Victoriaville, travaillait depuis quelques années à titre de technologiste médicale à Kuujjuaq.

Le procès se déroulait à Kuujjuaq, mais certains témoins ont été interrogés par visioconférence.

Me Jordan Trevick a confié qu’il aurait préféré un autre dénouement pour son client en raison de la lourdeur de la peine. Il n’a cependant pas souhaité formuler davantage de commentaires. 

Laisser un commentaire