Rassemblement à Bagdad, un an après la frappe ayant tué un général iranien

BAGDAD — Des milliers d’Irakiens ont convergé dimanche vers une place centrale de Bagdad pour souligner l’anniversaire de la frappe aérienne américaine ayant tué un puissant général iranien et un chef de milice irakienne.

Les routes menant à la place Tahrir ont été fermées à la circulation et les mesures de sécurité ont été renforcées, tandis que des foules s’amassaient en réponse à l’appel d’une puissante milice irakienne pour à la fois marquer l’occasion et réclamer l’expulsion des troupes américaines en Irak.

L’assassinat du général Qassem Soleimani et d’Abou Mehdi al-Mouhandis avait poussé Téhéran et Washington au bord d’un conflit majeur, en plus de soulever l’indignation en Irak. Le parlement avait adopté quelques jours plus tard une résolution non contraignante appelant à l’expulsion de toutes les troupes étrangères de l’Irak.

Le rassemblement de dimanche a eu lieu sur fond de tensions accrues entre l’Iran et les États-Unis dans les derniers jours de l’administration du président Donald Trump.

Les États-Unis ont effectué des survols avec des bombardiers B-52 et déployé un sous-marin nucléaire dans le golfe Persique en raison de ce que la Maison-Blanche désigne comme l’éventualité d’une attaque iranienne pour l’anniversaire de la frappe de drone.

– Par Abdulrahman Zeyad, The Associated Press

Laisser un commentaire