Ratés du système de paie Phénix: manifestation de syndiqués mercredi à Québec

QUÉBEC — Des syndiqués de l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC) ont entrepris une manifestation mercredi matin devant un immeuble de Québec où travaillent des fonctionnaires du gouvernement du Canada. 

Ces syndiqués protestent contre le système de paie Phénix ainsi que contre les dernières offres du gouvernement fédéral dans les négociations pour le renouvellement des conventions collectives.

Yvon Barrière, vice-président exécutif régional pour l’AFPC-Québec, dénonce qu’après trois ans, il reste encore un arriérage de 280 000 mouvements au Centre de service de la paie.

Le syndicat affirme qu’un sondage effectué auprès de 160 000 fonctionnaires fédéraux révèle que 65 pour cent d’entre eux sont toujours aux prises avec des problèmes de paye.

L’AFPC réclame le dédommagement de tous les fonctionnaires aux prises avec un problème dû à Phénix, l’augmentation du personnel dédié au règlement des problèmes immédiats, la mise en place d’une commission publique d’enquête ainsi que l’établissement d’un échéancier strict et contraignant pour l’établissement d’un nouveau système de paye.

D’autre part, Yvon Barrière dénonce que le gouvernement propose aux membres de l’AFPC une augmentation salariale d’un pour cent dans les négociations, inférieure au à l’inflation.

 

Les plus populaires