Réduction des GES: jusqu’à 13 cents de plus le litre d’essence pour les Canadiens

OTTAWA — Une nouvelle réglementation fédérale visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant de l’essence et du diesel coûtera aux Canadiens jusqu’à 13 cents de plus le litre à la pompe d’ici 2030.

Une analyse d’impact de la Norme sur les combustibles propres publiée mercredi prévoit une réduction d’environ 18 millions de tonnes d’émissions de gaz à effet de serre (GES) en 2030, soit de 5 à 6 % de ce que le Canada doit éliminer pour atteindre ses objectifs actuels pour cette année.

Il en coûtera entre 22,6 et 46,6 milliards de dollars aux raffineries et aux autres fournisseurs de carburant pour se conformer, soit une moyenne d’environ 151 $ par tonne d’émissions réduites.

Cela aura pour effet de réduire de 9 milliards de dollars le PIB du Canada et de faire grimper le prix de l’essence à la pompe de 6 à 13 cents le litre en 2030, lorsque la réglementation sera pleinement en vigueur.

La facture pour faire le plein d’essence pourrait coûter entre 76 $ et 174 $ par véhicule, ou jusqu’à 301 $ par ménage.

L’analyse indique qu’il y aura une incidence disproportionnée sur les coûts pour les familles à faible revenu, les mères célibataires et les personnes âgées, qui sont plus vulnérables aux fluctuations des prix de l’énergie et qui sont les moins susceptibles de pouvoir se permettre des solutions de rechange comme les véhicules électriques.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.