Réouverture aussi des frontières avec Saint-Pierre-et-Miquelon le 9 août

SAINT-JEAN, T.-N.-L. — Chris Sheppard a poussé un énorme soupir de soulagement lorsqu’il a appris lundi que les frontières entre le Canada et l’archipel français de Saint-Pierre-et-Miquelon rouvriraient le 9 août, comme pour les États-Unis, et non le 7 septembre comme pour tous les autres pays du monde, notamment la France métropolitaine.

Directeur de l’organisme sans but lucratif «Legendary Coasts», qui fait la promotion du tourisme dans l’est de l’île de Terre-Neuve, M. Sheppard a mené campagne pour faire rouvrir cette frontière franco-canadienne, afin que les dollars touristiques puissent à nouveau circuler. Il espère maintenant être à bord du premier traversier qui se rendra vers cette petite «collectivité d’outremer» française, située à vol d’oiseau à une vingtaine de kilomètres au sud de Terre-Neuve.

Terre-Neuve et Saint-Pierre-et-Miquelon ont développé des liens touristiques étroits, mais des familles sont aussi réparties entre les deux voisins, a déclaré M. Sheppard en entrevue mardi. «C’est très spécial: ce seront les seuls (…) résidents internationaux (à part les Américains) autorisés à entrer au Canada avant septembre.»

Saint-Pierre-et-Miquelon est à 42 km en traversier de Fortune, sur l’île de Terre-Neuve. L’archipel français, qui compte environ 6000 habitants, a signalé quelques dizaines de cas de COVID-19 depuis le début de la pandémie. Lundi, 77 % de ses résidents admissibles étaient entièrement vaccinés, a soutenu M. Sheppard. Dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador, 40 % des résidents admissibles avaient été complètement vaccinés dimanche.

Dominic LeBlanc, ministre fédéral des Affaires intergouvernementales, a annoncé lundi que les visiteurs entièrement vaccinés de Saint-Pierre-et-Miquelon, comme les voyageurs des États-Unis, pourraient entrer au Canada à compter du 9 août. Ceux du reste du monde devront attendre le 7 septembre. Le premier ministre Andrew Furey avait écrit à M. LeBlanc pour exprimer le soutien de la province à une entente spéciale visant à rétablir les ponts avec les îles françaises.

Saint-Pierre-et-Miquelon rend la pareille: les voyageurs de Terre-Neuve-et-Labrador y seront également les bienvenus à compter du 9 août, a déclaré M. Sheppard. Les Canadiens devront présenter à la frontière française des îles un test négatif effectué dans les 72 heures et ils devront en présenter un autre à leur retour au Canada. 

M. Sheppard précise toutefois que son organisme travaille avec la direction du traversier afin d’établir un horaire qui permettrait aux voyageurs de quitter Terre-Neuve pour Saint-Pierre-et-Miquelon et d’être de retour en deçà de 72 heures, afin que le premier test soit valide pour l’aller-retour.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.