Respirateurs N95: contrat de 330 millions $ octroyé par Québec à AMD Medicom

QUÉBEC — Le gouvernement du Québec annonce jeudi l’octroi d’un contrat à la compagnie québécoise AMD Medicom pour l’acquisition de respirateurs de type N95 et de masques chirurgicaux de niveau trois sur une période de dix ans.  

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, précise par voie de communiqué que Medicom s’engage ainsi à fournir annuellement 20 millions de masques N95 et 66 millions de masques chirurgicaux de niveau trois.   

Le gouvernement estime que cet accord d’une valeur de 330 millions $ aidera le Québec à augmenter son autonomie d’approvisionnement en équipements essentiels pour faire face à la crise actuelle de COVID-19 et à de futures crises sanitaires.   

Le prix unitaire des produits pourra cependant être renégocié après une période de trois ans, et ajusté en fonction de la variation du coût de la matière première.   

Medicom affirme que ses respirateurs N95 réduisent l’exposition du porteur aux particules, y compris les aérosols de petites particules et les grosses gouttelettes. Ils fournissent un niveau fiable de protection respiratoire en filtrant au moins 95 % des petites et grosses particules en suspension dans l’air.   

Le ministre Dubé estime que la signature de ce contrat avec AMD Medicom, une entreprise basée à Pointe-Claire, dans l’ouest de l’île de Montréal, permettra un approvisionnement à long terme à la fois abordable et local.  

Le contrat doit prend fin le 31 juillet 2030. Le coût d’achat des produits sera assumé par le ministère de la Santé et des Services sociaux, à même son budget de fonctionnement.

Laisser un commentaire