Retard des trains entre Montréal et Deux-Montagnes: une pétition est lancée

MONTRÉAL — Comme le taux de ponctualité des trains de banlieue entre Montréal et Deux-Montagnes a chuté en deçà de 80 pour cent en janvier, l’association Trajectoire Québec lance une pétition pour que le transporteur rende des comptes aux usagers.

Philippe Cousineau Morin, le directeur de Trajectoire Québec (anciennement Transport 2000), explique qu’il souhaite ainsi que le Réseau de transport métropolitain dévoile son plan d’action pour remédier à la situation.

Les usagers ne réclament pas la perfection, tempère M. Cousineau Morin, mais ils demandent le retour à un service «décent». Selon Trajectoire Québec, le taux de ponctualité des trains de la ligne Montréal/Deux-Montagnes atteignait les 95 pour cent l’an dernier.

L’association demande aussi qu’une politique de garantie de service soit mise en place. Ainsi, les usagers qui ne reçoivent pas le service attendu seraient en droit de réclamer des compensations.

Selon M. Cousineau Morin, de telles politiques existent à la Société de transport de Laval, pour les trains de banlieue de la région de Toronto et chez Via Rail.

Trajectoire Québec demande également aux citoyens de former un comité permanent des utilisateurs. Celui-ci aurait pour mandat de s’assurer que des services de qualité sont offerts aux usagers.

D’ailleurs, deux soirées d’information sont prévues pour former ce comité, l’une à Deux-Montagnes le 19 mars et l’autre à Pierrefonds le 20 mars.

Les commentaires sont fermés.

Les retards sont une chose mais il y a aussi le fait que les gens sont « tassés comme des sardines » (c’est terriblement dangereux en cas d’accident, des gens subissent des malaises en étant debout à la chaleur durant plus d’une heure, etc.), nous payons le tarif le plus élevé de la ligne (gare Deux-Montagnes) pour ne pas avoir accès à tous les départs en plus d’avoir un stationnement qui déborde, nous devons aussi payer $6.00 pour une nouvelle carte Opus après 4 ans même si celle que nous avons est en parfait état et pour couronner le tout, on nous demande encore $6.00 pour une autre carte lorsque l’on s’abonne à Opus +. Bref, c’est carrément du vol sans compter que nous n’avons aucune considération (des amis, des collègues et moi avons fait de nombreuses plaintes sans succès: on rit carrément de nous en n’effectuant pas de suivi ou en nous donnant des excuses illogiques et/ou différentes d’une personne à l’autre).