Retour de la première policière canadienne à avoir été déployée en Irak

OTTAWA — La Gendarmerie royale du Canada (GRC) annonce que la sergente Erin Coates a récemment terminé son déploiement d’un an auprès de l’Unité de formation du Groupe international de police en Irak.

La sergente Coates, qui est membre du Service de police de Saskatoon, a été la première femme policière canadienne à avoir été déployée en Irak dans le cadre de l’opération de maintien de la paix Inherent Resolve de la force opérationnelle interarmées multinationale (FOIM-OIR).

La présence de femmes dans le secteur de la sécurité est perçue comme étant bénéfique à la légitimité et à la confiance qu’on leur accorde dans les collectivités qu’elles servent. La sergente Coates a fait partie d’une équipe dont le but était d’offrir un programme amélioré de techniques policières destiné aux agentes de police irakiennes.

Depuis le déploiement de la sergente Coates, deux autres agentes de police canadiennes ont été déployées en Irak.

Les agents de police canadiens envoyés auprès de l’Unité de formation du groupe international de police en Irak donnent un entraînement aux forces policières spécialisées et aux organismes de sécurité civile du gouvernement irakien. Pendant l’entraînement, ils mettent surtout l’accent sur les pratiques de police communautaire et sur le renforcement des capacités de négociation et de désamorçage.