Revente des produits saisis: 2 millions $ pour des programmes de prévention

QUÉBEC — Voitures, oeuvres d’art, bijoux et autres objets saisis dans le cadre d’opérations policières sont revendus, chaque année, par le gouvernement du Québec qui redonne, par la suite, une partie des profits à des organismes communautaires.

Jeudi, le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, a annoncé qu’une somme de 2 millions $ sera versée pour l’année 2017-2018 à 56 organismes qui ont développé des programmes de prévention de la criminalité.

Vingt-huit pour cent de ces organismes ont pignon sur rue à Montréal, tandis que 72 pour cent se situent dans d’autres villes ou régions.

Le ministre Coiteux a procédé à cette annonce à l’école secondaire de la Cité à Québec en présence de représentants de Motivaction Jeunesse. Cet organisme à but non lucratif lutte contre le décrochage scolaire, la sédentarité et la délinquance chez les jeunes issus de milieux défavorisés à Limoilou et Vanier.

L’organisme recevra une enveloppe de 39 419 $ pour son projet Transitions visant à contrer la criminalité juvénile et la toxicomanie auprès de sa clientèle âgée de 12 à 17 ans.

Depuis 1999, 1,25 million $ provenant de la vente des produits de la criminalité est consacré à des programmes de prévention. Le gouvernement du Québec a bonifié ce montant à 2 millions $ de 2016-2017 à 2018-2019.