Revenu Québec: l’entente de principe soumise aux 6000 syndiqués du SFPQ

MONTRÉAL — Les 6000 travailleurs de Revenu Québec membres du Syndicat de la fonction publique et parapublique (SFPQ) se prononceront à compter de la mi-août sur l’entente de principe qui est intervenue sur le renouvellement de leur convention collective.

L’entente de principe est intervenue le 22 juin, mais elle devait au préalable passer l’étape intermédiaire qui est celle du conseil de négociation.

Or, ce conseil, qui est formé d’une cinquantaine de délégués, vient d’entériner à l’unanimité l’entente de principe. Celle-ci pourra donc être soumise aux membres du SFPQ lors d’assemblées virtuelles, à compter de la mi-août et dans les semaines qui suivront.

Le conseil de négociation ne demeure pas neutre; il recommande aux membres d’entériner à leur tour cette entente.

Ces syndiqués sont des préposés aux renseignements, des techniciens et des employés de bureau en général.

Le salaire était le principal point en litige.

Le contenu de l’entente de principe n’a pas été dévoilé; le syndicat en garde la primeur pour ses membres, comme c’est habituellement le cas en pareille circonstance.

Lorsque l’entente est survenue, les 6000 membres du SFPQ achevaient de se prononcer sur un mandat de 10 jours de grève, à exercer au moment opportun. Le résultat du vote n’est pas connu; il est gardé sous scellé, en attendant de connaître le sort qui sera réservé par les membres à cette entente de principe.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.