Revenu Québec met en garde la population contre des voleurs d’identité

Revenu Québec met en garde la population contre des fraudeurs qui utiliseraient des données confidentielles et personnelles afin de produire de fausses déclarations de revenus.

Même si seulement 108 cas de fausses déclarations de revenus avaient été recensés vendredi, Revenu Québec tient à informer la population que des fraudeurs utiliseraient des données «déjà compromises» et récupérées, entre autres sur internet, pour produire de fausses déclarations.

«Revenu Québec n’a pas été victime de vol de données ou d’une cyberattaque, ce sont des malfaiteurs qui ont obtenu les données des renseignements sur des citoyens et qui ont fait des déclarations de revenus à leur insu», a indiqué à La Presse Canadienne Martin Croteau, porte-parole de Revenu Québec.

«On a été contacté par des citoyens qui nous expliquaient qu’ils tentaient de faire leurs déclarations de revenus, mais que quelqu’un d’autre l’avait fait à leur place», a précisé le porte-parole.

Martin Croteau a ajouté que les avis de cotisation des victimes ont été invalidés, et le niveau de sécurité des dossiers a été renforcé, donc aucun citoyen dont l’identité a été usurpée n’a subi de conséquence financière ou fiscale.

Revenu Québec mène une enquête et elle est en communication avec la Sûreté du Québec.

L’agence précise qu’une collaboration a également été établie avec le Centre gouvernemental de cyberdéfense et que la situation a également été signalée à la Commission d’accès à l’information.

«On ne parle pas d’un montant important, on n’a pas affaire à un stratagème organisé, le total des montants potentiellement obtenus par les fraudeurs est inférieur à 40 000 $», a précisé le porte-parole Martin Croteau.

Revenu Québec demande aux citoyens d’adopter «une saine hygiène numérique», notamment en changeant régulièrement de mot de passe.

Les citoyens qui craignent d’avoir été victimes d’une fraude peuvent contacter le service de police de leur région ou le Centre antifraude du Canada.

Laisser un commentaire