Rob Nicholson, doyen des députés conservateurs à Ottawa, ne sera pas candidat

OTTAWA — Rob Nicholson, le doyen des députés conservateurs à Ottawa, ne sera pas candidat pour le scrutin d’octobre.

M. Nicholson, qui avait été élu pour la première fois en 1984 à Niagara Falls, en Ontario, et qui a été ministre pendant plus d’une décennie, affirme qu’il est temps pour lui de se concentrer sur sa famille.

Âgé de 66 ans, père de trois enfants, il a été député fédéral pendant 24 ans, sous trois premiers ministres conservateurs, à commencer par le progressiste-conservateur Brian Mulroney.

M. Nicholson a été élu à six reprises, d’abord en 1984 puis en 1988, avant un passage en politique locale dans les années 1990; il a été réélu aux Communes en 2004, 2008, 2011 et 2015.

De 2006 à 2015, le premier ministre Stephen Harper lui avait confié des portefeuilles névralgiques, notamment la Justice, la Défense et les Affaires étrangères.

M. Nicholson a toutefois précisé que l’une de ses fonctions les plus mémorables avait été celle de secrétaire parlementaire du ministre de la Justice, au début de sa carrière, alors qu’il a contribué à l’adoption, par le gouvernement Mulroney, d’une loi criminalisant la possession de pornographie juvénile.

Bien qu’il n’ait pas précisé ce qu’il ferait après son départ de la politique fédérale, M. Nicholson a dit qu’il mettrait tout en oeuvre pour que le chef conservateur Andrew Scheer devienne en octobre le premier ministre du pays.