Robert Aubin a-t-il fait un pas de plus vers la mairie de Trois-Rivières?

OTTAWA — Le député Robert Aubin a quitté la présidence du caucus néo-démocrate québécois qu’il occupait depuis 2012, alors qu’il doit faire savoir cette semaine s’il se présentera comme candidat à la mairie de Trois-Rivières.

Le nom de M. Aubin circule depuis la démission d’Yves Lévesque en décembre. Ce dernier a été le maire de la ville fusionnée de Trois-Rivières durant 17 ans.

Le député néo-démocrate, qui a accordé plusieurs entrevues aux médias locaux depuis, n’a jamais fermé la porte. Il a affirmé à Cogeco jeudi que sa réflexion tirait à sa fin.

Le parti n’a pas été en mesure de confirmer si M. Aubin avait bel et bien choisi de se lancer dans la course à la mairie de Trois-Rivières. Un attaché de presse a indiqué que le député ne serait pas disponible pour une entrevue avant mercredi après-midi.

Selon le NPD, le député de Trois-Rivières aurait choisi de ne pas se présenter à la présidence du caucus québécois pour se concentrer sur l’offre des néo-démocrates en prévision de la prochaine campagne électorale.

Sur les 15 députés néo-démocrates du Québec, huit comptent se présenter pour le scrutin d’octobre 2019. Il s’agit d’Alexandre Boulerice, Ruth Ellen Brosseau, Guy Caron, François Choquette, Matthew Dubé, Pierre-Luc Dusseault, Brigitte Sansoucy et Karine Trudel.

Deux, soit Romeo Saganash et Hélène Laverdière, ont indiqué qu’ils ne se présenteraient pas et les cinq autres — Robert Aubin, Pierre Nantel, Marjolaine Boutin-Sweet, Anne Minh-Thu Quach et Christine Moore — seraient toujours en réflexion. Cette dernière est enceinte de son troisième enfant.

Les plus populaires