Ronald Weinberg reste derrière les barreaux en attendant sa comparution lundi

MONTRÉAL – Un juge a refusé de remettre en liberté Ronald Weinberg, en attendant sa prochaine comparution, lundi.

Ronald Weinberg, fondateur de l’entreprise en animation Cinar, John Xanthoudakis, PDG de Norshield, et Lino Matteo, PDG de la firme d’investissement Mount Real, ont tous été incarcérés, jeudi, après avoir été reconnus coupables de la plupart des chefs d’accusation qui pesaient contre eux.

L’affaire criminelle de fraude de quelque 120 millions $ s’est ainsi terminée deux ans après le début du procès, en mai 2014.

Vendredi après-midi, le juge Pierre Labrie a dit à l’avocate de M. Weinberg qu’il n’allait pas revenir sur sa décision de maintenir son client derrière les barreaux.

Ronald Weinberg a fondé l’entreprise Cinar, qui a créé, entre autres, les populaires émissions pour enfants «Caillou» et «Arthur».

Les trois hommes étaient accusés d’avoir transféré des fonds de Cinar aux Bahamas, il y a près de 20 ans.

Les observations sur la peine auront lieu, lundi.