Royal LePage: déclin du prix des propriétés résidentielles au Canada en 2023

MONTRÉAL — Royal LePage prévoit que le prix global d’une propriété résidentielle au Canada chutera de 1 % pour atteindre 765 171 $ d’ici le quatrième trimestre de 2023.

La société immobilière dit qu’elle s’attend à ce que les prix descendent au deuxième trimestre, puis terminent 2023 sur une trajectoire ascendante.

Ses calculs montrent que le prix médian d’une propriété individuelle unifamiliale chutera de 2 % à 781 256 $ et que ceux des copropriétés baisseront de 1 % à 568 933 $ d’ici la fin de l’année prochaine.

Royal LePage attribue ses prévisions à la baisse de l’accessabilité, qui a été exacerbée par la hausse des taux d’intérêt, de même qu’à la pénurie continue de logements.

Dans la région de Montréal, le prix devrait diminuer de 2 % comparativement au quatrième trimestre de 2022 pour atteindre 532 238 $. Au cours de la même période, le prix médian d’une maison unifamiliale détachée devrait diminuer de 2,5 % pour atteindre 588 315 $, tandis que celui d’une copropriété devrait diminuer de 1,5 % pour s’établir à 421 383 $.

Dominic St-Pierre, vice-président et directeur général de Royal LePage pour la région du Québec, explique que la hausse des coûts d’emprunts, du coût de la vie et, plus récemment, des taxes municipales, combiné à une demande moins robuste devrait continuer de mettre de la pression à la baisse sur les prix en 2023 dans la région de Montréal. Il prévoit que les prix continueront à diminuer légèrement en première moitié d’année, pour connaître un rebond modeste au second semestre, une fois que les taux d’intérêt se seront stabilisés. 

Par ailleurs, Royal LePage prévoit que les propriétés de Vancouver resteront les plus chères au Canada en 2023, ne reculant que de 1 % l’an prochain à plus de 1,2 million $. Dans la région de Toronto, le prix devrait diminuer de 2 % au quatrième trimestre de 2023 pour atteindre 1,057 million $.

L’Association canadienne de l’immeuble avait précédemment prévu que les prix des maisons augmenteraient de 0,2 % en 2023 au Canada pour atteindre 721 814 $.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.