Rush Limbaugh, l’une des plus tonitruantes voix de la droite américaine, est décédé

Rush Limbaugh, qui a été l’une des plus tonitruantes voix de la droite américaine — et a prédit l’ascension de Donald Trump — est décédé mercredi à l’âge de 70 ans d’un cancer du poumon. 

Sa mort a été annoncée mercredi sur son site internet.

Il y a tout juste un an, lors du discours sur l’état de l’Union, devant le Congrès américain, le président Trump lui avait décerné la médaille présidentielle de la Liberté, la plus haute distinction civile du pays.

Conservateur sans faille, farouchement partisan, promoteur de sa propre personne plus grande que nature, Rush Limbaugh a galvanisé les auditeurs pendant plus de 30 ans avec son talent pour la vocifération et le sarcasme. 

Il avait beau se qualifier d’amuseur public, ses diatribes lors de son émission de radio de trois heures en semaine, diffusée sur près de 600 stations américaines, ont façonné le débat politique américain, influençant les républicains ordinaires et la direction même du GOP. 

Doté d’une voix faite pour la radio, il émettait ses opinions avec une telle certitude que ses disciples buvaient ses paroles comme une vérité inattaquable. 

«Dans mon cœur et mon âme, je sais que je suis devenu le moteur intellectuel du mouvement conservateur», déclarait-il avec une impudeur typique de sa personne. 

Bien avant l’ascension politique de Donald Trump, Rush Limbaugh épinglait déjà des surnoms insultants sur le dos de ses adversaires et s’en prenait lui aussi aux médias traditionnels — c’était avant les «fake news» de l’ex-président. 

Ses morsures et son sarcasme n’épargnaient personne: lorsque l’acteur Michael J. Fox, atteint de la maladie de Parkinson, est apparu dans une publicité de campagne démocrate, Rush Limbaugh s’est moqué de ses tremblements. 

Ses raccourcis étaient saisissants: il a suggéré que la position des démocrates sur les droits reproductifs aurait conduit à l’avortement de Jésus-Christ. Mais les sondages ont toujours révélé qu’il était considéré comme la véritable voix du Parti républicain.

Rush Hudson Limbaugh III était né le 12 janvier 1951 à Cape Girardeau, au Missouri. Il a été à partir de 1979 directeur des promotions pour l’équipe de baseball des Royals de Kansas City, avant de se consacrer à la radio. 

C’est en Californie, au début des années 1980, que Limbaugh a vraiment attiré un large public, diffusant des émissions empreintes de sarcasme et de bravade. Il a commencé à diffuser à l’échelle nationale en 1988.

En 2019, le magazine Talkers, qui couvre l’industrie de la radio, estimait qu’il avait le plus vaste auditoire du pays en 2019, avec 15 millions d’auditeurs uniques chaque semaine. Le magazine Forbes a estimé ses revenus en 2018 à 84 millions $, dépassé seulement par Howard Stern parmi les personnalités de la radio.

Rush Limbaugh avait marié sa quatrième épouse, Kathryn Rogers, en 2010 lors d’une noce grandiose mettant en vedette Elton John. Il n’avait pas d’enfant. 

Par Matt Sedensky, The Associated Press

Laisser un commentaire