Russie: l’opposant Alexei Navalny sera transféré dans un hôpital carcéral

MOSCOU — Les autorités pénitentiaires de la Russie annoncent lundi que l’opposant russe Alexei Navalny, qui en est à sa troisième semaine de grève de la faim, sera transféré dans un hôpital carcéral. 

Cette décision survient deux jours après qu’un de ses médecins ait déclaré que la santé de l’un des plus célèbres critiques du Kremlin se détériorait rapidement et qu’il était en danger de mort.  

Dans un communiqué, les autorités carcérales ont précisé qu’Alexei Navalny, qui est âgé de 44 ans, serait emmené dans un hôpital situé dans un autre pénitencier à Vladimir, à environ 180 kilomètres à l’est de Moscou.   

Le texte du communiqué qualifie l’état de santé de M. Navalny de satisfaisant et ajoute qu’il aurait accepté de prendre des vitamines.  Samedi, son médecin a pourtant affirmé que des résultats de tests médicaux transmis par sa famille indiquaient des niveaux très élevés de potassium, qui peuvent provoquer un arrêt cardiaque, et de créatinine, qui peuvent mener à une insuffisance rénale.  

Alexei Navalny a entrepris sa grève de la faim pour protester contre le refus des autorités de le laisser consulter ses médecins pour un mal de dos et une perte de sensations dans ses jambes.   Les autorités ont alors affirmé que le détenu recevait tous les soins dont il avait besoin.

Laisser un commentaire