Saint-Jean, T.-N.-L., se prépare à reprendre vie samedi

SAINT-JEAN, T.-N.-L. — Une semaine après le blizzard record qui a frappé l’est de l’île de Terre-Neuve, les entreprises de la capitale, Saint-Jean, ont été autorisées à appeler du personnel pour se préparer à la levée prévue de l’état d’urgence, samedi matin.

Cet état d’urgence avait été déclaré à Saint-Jean le vendredi 17 janvier, en prévision de la violente tempête hivernale qui a finalement laissé plus de 76 centimètres de neige sur la ville en une seule journée.

La Ville a maintenu les mesures d’urgence en place pendant que le personnel s’efforçait de déneiger les rues.

Environ 400 militaires des Forces armées se sont rendus dans la province cette semaine, répondant à des centaines de demandes de personnes incapables de sortir de leur résidence.

Le maire de Saint-Jean, Danny Breen, a déclaré qu’il demanderait l’aide des gouvernements provincial et fédéral pour aider à couvrir le coût du déneigement et pour soutenir les travailleurs qui ont perdu leur salaire pendant la fermeture de leur entreprise.

Le premier ministre Dwight Ball a aussi déclaré jeudi que la province demanderait une aide financière à Ottawa pour aider à recouvrer les coûts pour les collectivités et les infrastructures.

Les plus populaires