Salaire minimum à 15 $: Québec solidaire veut aider les entreprises à s’adapter

GATINEAU, Qc — Québec solidaire (QS) entend investir 100 millions $ par année pendant cinq ans pour aider les entreprises à s’adapter à la hausse du salaire minimum à 15 $ l’heure.

De passage à Gatineau, lundi, les porte-parole de QS ont dévoilé le plan du parti pour porter le salaire minimum à 15 $ l’heure dès l’année prochaine, au 1er mai 2019.

QS irait donc plus rapidement que le Parti québécois, qui a promis lundi de réaliser cette hausse de façon progressive et à l’intérieur d’un premier mandat.

Québec solidaire voudrait toutefois épauler dans cette transition les petites et moyennes entreprises, les entreprises agricoles vulnérables, ainsi que les organismes à but non lucratif «qui ont moins de marge de manoeuvre». En tout, 100 millions $ seraient versés chaque année à ces secteurs, pendant cinq ans.

Le parti de gauche estime que la hausse du salaire minimum entraînera des retombées économiques de 2,2 à 3,4 milliards $. Selon ses calculs, l’État québécois recevrait également 830 millions $ additionnels en impôts.

Québec solidaire souligne la récente augmentation du salaire minimum en Ontario s’est déroulée «sans heurts».

«Quand on augmente le pouvoir d’achat des gens, ils dépensent cet argent-là autour d’eux. Rapidement, la hausse du salaire minimum va stimuler l’économie locale », a déclaré dans un communiqué le co-porte-parole Gabriel Nadeau-Dubois.

Les plus populaires