Santé Canada comparera les quantités de cannabis vendues et achetées

OTTAWA — Le gouvernement fédéral a dévoilé dans un communiqué mercredi comment il s’y prendra pour éviter que le cannabis légal ne se retrouve sur le marché noir.

Santé Canada demandera aux producteurs autorisés de lui fournir la quantité de cannabis produit chaque mois. Ces informations seront comparées à celles de la vente au détail. La quantité produite devra correspondre à la quantité vendue.

Ce système de suivi a déjà fait ses preuves depuis cinq ans dans le cas du cannabis thérapeutique bien que les quantités soient moins importantes. Il entrera en vigueur le 17 octobre, soit le premier jour de la légalisation au Canada.

Le gouvernement espère que des inspections inopinées et des exigences en matière de sécurité qui s’ajouteront à ce système permettront de garder le cannabis légal hors de portée des criminels.

Les producteurs ou les vendeurs qui écouleraient leur marchandise sur le marché noir pourraient recevoir des amendes ou voir leur licence suspendue.

Le gouvernement Trudeau invoque, entre autres, l’élimination du marché noir pour justifier la légalisation du cannabis.