Santé Canada: les pochettes buccales de nicotine peuvent être dangereuses

OTTAWA — Les pochettes buccales de nicotine qui ne sont pas autorisées au Canada peuvent poser des risques graves pour la santé, selon les autorités fédérales.

Dans un avis de sécurité transmis lundi, Santé Canada signale que ces pochettes placées entre la gencive et la joue peuvent renfermer des quantités de nicotine dépassant les niveaux sécuritaires ou d’autres ingrédients non indiqués sur l’étiquette du produit. Cela augmente le risque de réactions allergiques ou indésirables graves, ou d’interaction avec d’autres médicaments et aliments.

La nicotine peut, en quantités excessives, donner lieu à une intoxication aiguë, occasionnant une insuffisance respiratoire et la mort, selon Santé Canada. De plus, la consommation simultanée de nombreux produits contenant de la nicotine risque d’entraîner une augmentation des effets néfastes.

Les symptômes d’une surdose de nicotine sont très nombreux; ils incluent des nausées, des vomissements, des troubles gastriques, de la fatigue, des maux de tête intenses, des étourdissements, de graves brûlures d’estomac, une vision trouble, des évanouissements, de la confusion mentale, un rythme cardiaque irrégulier, des palpitations et des douleurs thoraciques.

Les effets secondaires les plus courants des produits contenant de la nicotine sont la constipation, la sécheresse de la bouche, la nervosité, les maux de tête, l’indigestion et les troubles du sommeil.

Les autorités rappellent aux consommateurs que les produits homologués ont un code d’identification numérique de huit chiffres, soit un numéro d’identification du médicament ou un numéro de produit naturel.

 

Laisser un commentaire