Santé Canada met en garde contre la vente de faux masques N95

OTTAWA — Des masques N95 «frauduleux et non homologués» sont en circulation, selon Santé Canada.

Le ministère fédéral met donc en garde contre ces produits vendus en ligne et dans certains magasins.

Les autorités recommandent de bien vérifier que le symbole NIOSH du National Institute for Occupational Safety and Health des États-Unis est associé au masque acheté pour s’assurer de sa qualité.

L’utilisateur du masque peut vérifier que celui-ci est approuvé par le NIOSH en entrant le numéro d’approbation trouvé sur l’objet dans la base de données du NIOSH.

«Les masques N95 frauduleux ou non autorisés peuvent ne pas respecter les critères de rendement exigés par la norme N95 du NIOSH et risquent par conséquent de ne pas protéger adéquatement les consommateurs contre la COVID-19», peut-on lire dans le communiqué émis mardi après-midi.

«La désignation N95 signifie que lorsqu’il est soumis à des tests minutieux, le respirateur bloque au moins 95 pour cent des très fines particules d’essai, comme les pathogènes», explique-t-on.

Le ministère promet d’intervenir et de faire retirer de la vente les produits frauduleux lorsqu’ils sont trouvés.

Les masques N95 sont une denrée rare et sont réservés au personnel qui prodigue des soins de santé.

Les plus populaires