Saskatchewan: retour des États-Unis d’une femme portée disparue à Saskatoon

SASKATOON — Une femme de la Saskatchewan qui avait mystérieusement disparu avec son jeune fils pendant plusieurs jours avant d’être retrouvée aux États-Unis doit être rendue aux autorités canadiennes ce mercredi.

Dawn Walker, qui est âgée de 48 ans, a été arrêtée dans l’État de l’Oregon pour avoir prétendument utilisé de fausses pièces d’identité pour traverser la frontière avec son fils de sept ans.

Les procureurs de l’État et de la défense ont consenti au retour de Mme Walker au Canada après qu’elle ait renoncé à un processus officiel d’extradition. Des agents du Département de la Sécurité intérieure des États-Unis doivent la conduire à la frontière canadienne où elle doit être remise aux forces de l’ordre.

Elle fait également face à des accusations au Canada, notamment de méfait public et d’enlèvement d’enfant en violation d’une ordonnance de garde.

Une procureure des États-Unis a affirmé au tribunal que Dawn Walker a été victime de violence conjugale et qu’elle avait reçu un diagnostic de trouble de stress post-traumatique.

L’accusée, qui est membre de la Première nation d’Okanese, avait publié une déclaration plus tôt en août disant qu’elle avait fui Saskatoon parce qu’elle craignait pour sa sécurité et celle de son fils. Le père de l’enfant a quant à lui déclaré à une station de radio de Saskatoon qu’il ne lui ferait jamais de mal ni au garçon.

Dawn Walker s’est fait connaître en Saskatchewan en tant qu’auteure autochtone et directrice générale de la Fédération des nations autochtones souveraines. 

Sa camionnette a été retrouvée dans un parc au sud de Saskatoon le mois dernier, avec certains de ses effets personnels. Pendant les deux semaines qui ont précédé son arrestation, le 5 août, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et la police de Saskatoon ont traité son dossier comme ayant été un cas de personne disparue.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.