Scheer exhorte le libéraux à «laisser parler» Jody Wilson-Raybould

OTTAWA — Le chef du Parti conservateur du Canada appelle le gouvernement libéral de Justin Trudeau à «laisser parler» l’ex-ministre de la Justice Jody Wilson-Raybould.

Andrew Scheer estime que la controverse entourant la firme d’ingénierie SNC-Lavalin a mis au jour une crise morale au sein du cabinet de Justin Trudeau. Il souhaite que Mme Wilson-Raybould s’exprime librement sur ses circonstances.

Les élus de l’opposition ont demandé une réunion d’urgence du comité de la justice mercredi et Mme Wilson-Raybould a déjà affirmé qu’elle serait prête à y revenir pour approfondir son témoignage.

Elle a déjà déclaré devant le comité avoir subi des pressions soutenues et inappropriées pour aider SNC-Lavalin à éviter un procès pour corruption et fraude en lien avec des contrats en Libye.

La semaine dernière, l’ex-secrétaire principal du premier ministre, Gerald Butts, a dit croire que personne au sein du cabinet du premier ministre n’ait fait quoi que ce soit de répréhensible.

M. Butts a ajouté que Jody Wilson-Raybould ne s’était jamais plainte de pressions indues pour mettre fin aux poursuites pénales contre SNC-Lavalin jusqu’à ce que M. Trudeau décide de la démettre de ses fonctions de ministre de la Justice.

Les commentaires sont fermés.

J’ai hâte d’entendre l’ancienne ministre commenter les autres scandales au ministère de la Justice du Canada que les canadiens ne connaisent toujours pas

Bonjour a toutes e tous savez vous que depuis des année les entreprise et les gents qui place de l’argent la place dans des entreprise pour la blanchir ,j’ai en main depuis 2014 un contra de 404 millions que une entreprise de placement voulais placer au Canada pour la blanchir , des avoir de le dictateur kADHAFI . c’est cela qui doit se passer avec SNC Lavalin vive la corruption

Les plus populaires