Sécheresse en Chine: les autorités stimuleront la pluie avec des produits chimiques

CHONGQING, Chine — La Chine a annoncé qu’elle essaiera de protéger sa récolte de céréales d’une sécheresse jamais vue en utilisant des produits chimiques pour générer de la pluie, alors que le thermomètre atteignait les 45 degrés Celsius.

Les autorités «tenteront d’augmenter la quantité de pluie» en ensemençant  les nuages avec des produits chimiques et en pulvérisant sur les cultures un «agent de rétention d’eau» pour limiter l’évaporation, a indiqué le ministère de l’Agriculture sur son site Internet. Il n’a donné aucun détail sur l’endroit où l’opération aurait lieu.

L’été le plus chaud et le plus sec depuis que le gouvernement a commencé à enregistrer les précipitations et la température il y a 61 ans a flétri les cultures et laissé les réservoirs à la moitié de leur niveau d’eau normal.

Les 10 prochains jours seront une «période clé» pour déterminer le sort de la récolte de riz du sud de la Chine, a déclaré le ministre de l’Agriculture Tang Renjian, selon le journal Global Times.

Les autorités prendront des mesures d’urgence pour «assurer la récolte automnale de céréales», qui représente 75 % du total annuel de la Chine, a affirmé M. Tang vendredi, selon l’article.

La sécheresse est un défi de plus pour le Parti communiste au pouvoir, qui tente de consolider une  croissance économique morose avant un congrès en octobre ou en novembre, où le président sortant Xi Jinping devrait tenter de s’octroyer un troisième mandat de cinq ans.

Une plus petite récolte de céréales chinoises aurait un potentiel impact mondial. Cela stimulerait la demande d’importations, ajoutant des pressions supplémentaires sur l’inflation galopante en Amérique du Nord et en Europe.

Pénurie d’électricité et inondations

Dimanche également, des milliers d’usines de la province du Sichuan qui fabriquent des panneaux solaires, des puces électroniques et d’autres biens industriels attendaient de savoir si la fermeture de six jours de la semaine dernière serait prolongée. Les usines avaient dû fermer pour économiser de l’énergie pour les maisons, alors que la demande en climatisation augmentait.

Les autorités n’ont pas répondu aux appels téléphoniques à ce sujet. 

Les gouvernements du Sichuan et de la province voisine du Hubei ont indiqué que des milliers d’hectares de cultures ont été perdus et que des millions ont été endommagés.

Le gouvernement du Hubei a déclaré l’état d’urgence samedi en raison de la sécheresse et a annoncé des mesures d’aide. Le gouvernement du Sichuan, de son côté, estime que 819 000 personnes sont confrontées à une pénurie d’eau potable.

Les bureaux et les centres commerciaux du Sichuan ont reçu l’ordre d’éteindre les lumières et la climatisation. Le métro de Chengdu, la capitale provinciale, a dit avoir éteint des milliers de lumières dans les stations.

Pendant ce temps, d’autres régions ont subi des crues soudaines et meurtrières.

Les inondations dans la province du Qinghai, dans le nord-ouest du pays, ont tué au moins 26 personnes et fait 5 disparus, a rapporté dimanche la télévision d’État, citant les autorités locales.

Des glissements de terrain et des rivières débordantes ont touché jeudi soir six villages du comté de Datong, selon des informations antérieures. Quelque 1500 personnes ont été chassées de chez elles.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.