Seize nouveaux cas ont été identifiés au Nouveau-Brunswick, dont 15 à Edmundston

Les responsables de la santé publique du Nouveau-Brunswick ont rapporté samedi 16 nouveaux cas de COVID-19 dans la province.

La région d’Edmundston demeure encore une fois la plus touchée puisqu’on y a rapporté 15 de ces 16 cas supplémentaires. Une éclosion a frappé l’établissement de soins Manoir Belle Vue où 12 nouveaux cas ont été décelés.

L’autre nouveau cas provient de la région de Moncton.

Le Nouveau-Brunswick compte 160 cas actifs. On y a identifié 1398 cas depuis le début de la pandémie.

Les autorités ont déploré 22 décès. Sept patients sont hospitalisés, dont trois aux soins intensifs.

À Terre-Neuve

La situation ne s’est guère améliorée à Terre-Neuve-et-Labrador où les autorités ont signalé samedi 26 nouveaux cas de COVID-19, principalement dans la région de St. John’s.

La province compte 285 cas actifs.

La veille, les autorités avaient indiqué que cette nouvelle vague était provoquée par le variant de la COVID identifié une première fois dans le Royaume-Uni.

En Nouvelle-Écosse

Deux nouveaux cas se sont ajoutés en Nouvelle-Écosse, ont indiqué les autorités.

Ce nouveau bilan porte à 10 le nombre de cas actifs dans la province.

Les deux cas sont liés à un voyage à l’extérieur du Canada atlantique. Un cas se trouve dans le secteur du nord et l’autre cas dans le secteur de l’ouest.

Une personne demeure hospitalisée aux soins intensifs.

Un variant à l’Î.-P.-É.

Les autorités provinciales ont annoncé avoir identifié un premier cas du variant britannique de la COVID-19 sur leur territoire.

Il s’agit d’un homme âgé dans la vingtaine qui aurait voyagé à l’extérieur du pays, selon la médecin hygiéniste en chef de la province, la Dre Heather Morrison.

Ce cas avait été recensé le 4 février. L’individu s’est placé en quarantaine.

Toutes les provinces du pays ont identifié au moins un cas du variant britannique de la COVID-19.

Laisser un commentaire