Services aux vétérans: un plan réclamé pour rattraper le retard

OTTAWA — L’ombudsman des anciens combattants exhorte le gouvernement fédéral à expliquer clairement ce qu’il compte faire pour rattraper le retard mettant à mal la patience de milliers d’anciens militaires qui veulent savoir s’ils sont admissibles aux prestations d’invalidité et à l’aide financière.

Craig Dalton s’est exprimé alors que la frustration est de plus en plus palpable parmi les vétérans. Le nombre de demandes de prestations d’invalidité et d’autres formes d’aide continue d’augmenter malgré les promesses répétées du gouvernement de résoudre le problème de l’arriéré de dossiers.

Le ministère des Anciens Combattants a indiqué ce mois-ci que le nombre de dossiers en attente de traitement s’élevait à 44 000 à la fin de septembre, une augmentation de 10 % par rapport au mois de mars précédent. Si certains d’entre eux nécessitaient un complément d’information des demandeurs, la plupart n’attendaient que l’examen des fonctionnaires.

Le ministre Lawrence MacAulay reconnaît que ce retard est inacceptable et affirme que son élimination est sa priorité. Les fonctionnaires disent mettre en oeuvre un certain nombre de mesures pour traiter plus rapidement les demandes.

M. Dalton, qui s’inquiète des effets de ces longs délais, croit que le gouvernement doit articuler un plan afin d’expliquer comment il va résoudre ce problème.

«Si on ne sait pas où on va, il est peu probable qu’on y arrive, a-t-il lancé au cours d’une entrevue avec La Presse canadienne. En l’absence de ce genre de discussions, on se retrouve tous dans le même bateau: on attend simplement la prochaine mise à jour.»

La plainte la plus courante que reçoit l’ombudsman des anciens combattants concerne les retards dans l’approbation des services offerts et des prestations. Selon M. Dalton, il s’agit du «problème le plus important qui se pose actuellement».

L’ombudsman souhaite que plus de ressources soient accordées au ministère.

Le gouvernement a investi 20 millions $ sur deux ans dans le système en 2018 afin d’engager plus de personnel. Ces fonds seront épuisés à la fin du mois de mars, mais le retard accumulé tend à démontrer qu’il faudra dépenser de l’argent supplémentaire.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

Commentaires
Laisser un commentaire