Session d’urgence en N.-É. pour annuler les hausses de salaire des députés

HALIFAX — Le gouvernement progressiste-conservateur de la Nouvelle-Écosse présente un projet de loi visant à annuler une augmentation de salaire recommandée de 12,6 % pour les députés.

L’Assemblée législative a ouvert une session d’urgence mardi pour annuler les recommandations contraignantes faites plus tôt ce mois-ci par un comité d’examen indépendant.

La législation réduirait également le salaire du premier ministre Tim Houston de 11 246 $, pour l’établir à 190 754 $.

La ministre de l’Éducation, Becky Druhan, a présenté le projet de loi modifiant la Loi sur l’Assemblée législative et a déclaré que les salaires des politiciens ne devraient pas augmenter à un moment où les Néo-Écossais souffrent financièrement à cause de l’inflation.

Chaque membre de la législature touche un salaire de base annuel de 89 234 $, un chiffre qui n’a pas changé depuis 2013.

Le gouvernement a convoqué une session d’urgence de l’Assemblée législative afin de faire adopter le projet de loi.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.