Décès mercredi à Sherbrooke: la thèse de l’homicide vient d’être écartée

SHERBROOKE, Qc — L’homme de 44 ans qui a été trouvé mort dans un appartement du centre-ville de Sherbrooke, mercredi après-midi, n’a pas été victime d’un homicide.

Vendredi matin, le Service de police de Sherbrooke (SPS) confirme que les premières constatations d’un pathologiste lui suffisent pour écarter la thèse du meurtre.

Peu après la découverte du cadavre dans un appartement situé sur la rue Alexandre, la police avait signifié qu’il s’agissait d’une mort suspecte, mais elle était incapable d’avancer une hypothèse.

On ignore encore l’identité de la victime.