Si Santé Canada l’approuve, 168 000 doses du vaccin Moderna bientôt livrées au Canada

OTTAWA — Tout est en place pour que les premières doses du vaccin Moderna arrivent rapidement au pays, une fois que Santé Canada aura approuvé le produit.

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé mardi que 168 000 doses de ce vaccin seront livrées avant la fin du mois. Les premières doses seront là 48 heures après l’approbation du vaccin par le ministère fédéral de la Santé.

À Santé Canada, on espérait donner le feu vert à ce deuxième vaccin dans les prochains jours.

«L’approbation de vaccins, ça ne relève pas du politique, évidemment», a rappelé le premier ministre.

«On a entendu que ça continue bien pour Moderna. Et il pourrait y avoir une réponse dans la semaine à venir. Donc, on est positionné, si cette approbation vient, pour recevoir des centaines de milliers de doses de Moderna, même avant la fin décembre», a offert M. Trudeau.

Le premier ministre a également fait une mise à jour pour la vaccination commencée lundi avec les doses de Pfizer/BioNTech.

«La semaine prochaine, nous recevrons 200 000 doses faisant partie du total prévu avec Pfizer. De plus, nous aurons 70 sites de vaccination pour ces doses, donc 56 de plus que cette semaine», a-t-il fait savoir.

«Le Canada a maintenant des ententes pour recevoir jusqu’à 417 000 doses avant le 1er janvier», a-t-il souligné.

Ottawa compte sur deux millions de doses du vaccin Moderna, d’ici le 31 mars.

Le vaccin Pfizer/BioNTech doit être maintenu à des températures très basses, ce qui complique sa manipulation. Le vaccin de Moderna est entreposé dans des réfrigérateurs ordinaires. Son arrivée facilitera donc la suite de la campagne de vaccination. 

Ce produit sera utilisé pour les communautés éloignées, y compris les communautés autochtones, où les quatre millions de doses de Pfizer/BioNTech attendues d’ici le printemps ne pouvaient pas être acheminées.

Deux millions de doses du vaccin Moderna serviront à vacciner un million de personnes. Ce vaccin, comme celui de Pfizer, requiert deux doses par personne.

Ottawa achète 40 millions de doses du vaccin Moderna et a une option sur 16 millions de doses supplémentaires.

Il a été impossible de savoir si la rapidité de la livraison des premières doses de ces deux vaccins est venue à un prix. Ottawa paye «le prix du marché» pour les vaccins, a assuré la ministre Anita Anand, responsable des Services publics et de l’Approvisionnement, en réponse à une question de journaliste, lors du point de presse convoqué par le bureau du premier ministre.

Puis, comme d’habitude, M. Trudeau a offert son appel à la prudence. «On voit la fin qui s’en vient avec les vaccins, mais d’ici là, nous devons rester prudents», a prévenu M. Trudeau.

Il avait aussi un message pour ceux qui hésitent à se faire vacciner.

«On voit aussi qu’avec ces premières doses, on démontre la sécurité de façon concrète pour le vaccin aux Canadiens», a fait remarquer le premier ministre.

«C’est les médecins, c’est les scientifiques, c’est les gens de la santé publique qui vont être écoutés, comme ils ont été écoutés par les Canadiens, à travers le pays, pendant cette pandémie, qui vont rassurer les Canadiens que tout vaccin disponible au Canada sera sécuritaire et efficace», a-t-il dit.

Laisser un commentaire