Signe des temps: le Comité spécial sur les relations sino-canadiennes est rétabli

OTTAWA — Les députés à Ottawa ont voté lundi pour rétablir un comité spécial des Communes sur les relations Canada-Chine.

Le Comité spécial sur les relations sino-canadiennes avait été créé pour la première fois en 2019, à la lumière de frictions diplomatiques prolongées avec la Chine. Il avait pour mandat d’examiner et de revoir les relations bilatérales, y compris les aspects économiques, juridiques et de sécurité.

Le comité s’était en fait concentré en grande partie sur la détention arbitraire des Canadiens Michael Kovrig et Michael Spavor, qui ont finalement été libérés par les autorités chinoises en septembre dernier après avoir été détenus pendant 1020 jours.

Une motion conservatrice visant à ressusciter le comité a été adoptée lundi aux Communes. Le parti a plaidé que le gouvernement communiste chinois menace et cible les militants sino-canadiens pour la démocratie et les droits de la personne, et que Pékin constitue une menace pour la sécurité nationale du Canada.

Les conservateurs soutiennent que le comité est particulièrement important en raison d’un pacte que la Chine et la Russie ont signé juste avant l’invasion de l’Ukraine par Vladimir Poutine.

Les libéraux ont voté contre la motion, mais les néo-démocrates et les bloquistes ont appuyé les conservateurs.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.