Six accidents mortels de VTT en un mois dans les provinces de l’Atlantique

BATHURST, N.-B. — Au moins six personnes sont mortes à la suite d’accidents de véhicules tout-terrain (VTT) depuis un mois dans les provinces de l’Atlantique. La dernière victime, un homme de 61 ans, a succombé à ses blessures lundi soir.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a précisé que ce dernier accident était survenu dans le village de Nicolas-Denys, près de Bathurst.

La GRC a expliqué que le conducteur était entré en collision avec un camion semi-remorque qui roulait en sens inverse. Le conducteur du VTT roulait apparemment vite et aurait omis de faire son arrêt, selon la police.

Le sergent de la GRC Benoit Jolette a affirmé que ces accidents «arrivaient malheureusement trop souvent» dans le nord du Nouveau-Brunswick parce que les conducteurs de VTT ont la mauvaise habitude de ne pas rester sur les pistes réservées pour ces véhicules.

Il s’agissait du troisième décès lié à un accident de VTT en seulement une semaine dans la région de l’Atlantique. Depuis le 29 juillet, on dénombre au moins six victimes.

Dimanche après-midi, un homme de 55 ans avait péri dans une collision de VTT à Boswarlos, sur la côte ouest de Terre-Neuve.

La semaine dernière, un homme de 67 ans avait perdu la vie près de Florenceville-Bristol, au Nouveau-Brunswick. Selon la police, l’autopsie a révélé que l’accident semblait être survenu après une «urgence médicale».