Six ans de prison réclamés pour un Torontois qui a tenté de joindre Daech

TORONTO — Des procureurs ontariens veulent qu’un homme de Toronto qui a tenté de joindre Daech (le groupe armé État islamique) en Syrie reçoive une peine de six ans de prison.

Pamir Hakimzadah, âgé de 29 ans, a plaidé coupable au début du mois de février à une accusation d’avoir quitté le Canada dans le but de participer aux activités d’un groupe terroriste.

Lors de l’audience de détermination de la peine qui se déroulait mardi, l’avocat de la Couronne Christopher Walsh a indiqué que le tribunal ne comprenait pas comment l’individu s’était radicalisé et il demeure sceptique quant au plan de la défense qui voudrait «déradicaliser» son client.

M. Hakimzadah a quitté Toronto en octobre 2014 pour aller à Istanbul, dans l’objectif de se rendre en Syrie pour grossir les rangs de Daech.

Il a été dénoncé par un chauffeur de taxi en Turquie qui le soupçonnait de vouloir se joindre à l’organisation terroriste. Le jeune homme avait été rapatrié au Canada, où il avait été dénoncé par un membre de sa famille.

M. Hakimzadah a admis qu’il avait visionné des vidéos de propagande de Daech et qu’il avait développé de la sympathie pour ses idées.

Les plus populaires