Six personnes sont accusées de 260 chefs et 62 armes à feu sont saisies à Toronto

TORONTO — Six personnes en Ontario font face à un total de 260 accusations criminelles après une enquête sur le trafic d’armes à feu à Toronto.

La police de Toronto a indiqué lundi qu’elle avait commencé à enquêter à l’automne 2021 sur un groupe soupçonné de trafic d’armes à feu. En mai dernier, les enquêteurs ont exécuté des mandats de perquisition pour les adresses et les véhicules associés aux suspects.

Le chef intérimaire de la police de Toronto, James Ramer, a déclaré lundi que l’enquête avait mené à six arrestations, au dépôt de 260 accusations criminelles et à la saisie de 62 armes à feu, notamment.

La police de Toronto a été en mesure de déterminer que 57 des 62 armes à feu saisies provenaient des États-Unis. Selon la police, une seule provenait de l’Ontario — elle avait été volée lors d’une introduction par effraction l’année dernière.

Le chef Ramer affirme que la violence armée continue d’être le problème de sécurité publique le plus important pour les résidants de Toronto.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.