Skinner nommée présidente intérimaire du conseil d’administration de Hockey Canada

CALGARY — L’avocate torontoise Andrea Skinner a été nommée présidente intérimaire du conseil d’administration de Hockey Canada.

Skinner devient la première femme à occuper ce poste dans l’histoire de l’organisation. Elle prend la relève de Michael Brind’Amour, dont la démission a été annoncée samedi matin.

Hockey Canada se retrouve dans l’eau chaude depuis ce printemps, quand il a été révélé que l’organisation avait réglé hors cour une poursuite pour allégation d’agression sexuelle par huit joueurs après un gala de l’organisation en 2018 à London, en Ontario.

Après des présentations peu convaincantes devant une commission parlementaire, plusieurs politiciens ont réclamé la démission des dirigeants de Hockey Canada au cours des dernières semaines.

Le gouvernement fédéral a également gelé le financement de Hockey Canada jusqu’à ce que l’organisation remplisse certaines conditions, dont la création d’un plan pour changer sa culture.

Hockey Canada a annoncé la semaine dernière la nomination du juge Thomas Cromwell pour réviser la gouvernance de l’organisation.

La nomination de Skinner a été recommandée par les 13 associations et fédérations provinciales, régionales et territoriales. Elle sera en poste jusqu’à la fin du mandat actuel du conseil d’administration actuel, en novembre. 

«Depuis 1914, Hockey Canada est l’organisation sur qui la population canadienne compte pour diriger, développer et promouvoir des expériences enrichissantes au hockey. De récents événements ont ébranlé ce lien de confiance», a écrit Hockey Canada, dans un communiqué.

«Il s’agit d’un enjeu important aux yeux de notre conseil d’administration, formé de bénévoles qui n’ont ménagé aucun effort depuis leur élection en novembre 2020 pour mener à bien notre mission.

«Dans notre plan d’action récemment lancé, nous nous sommes notamment engagés à élever les attentes envers toutes les parties prenantes au hockey et à promouvoir les comportements positifs, des programmes locaux jusqu’aux équipes nationales.»

Skinner a été élue pour une première fois au sein du conseil d’administration en novembre 2020. Elle a joué au hockey féminin pendant quatre ans à l’Université Cornell.

«Notre conseil d’administration a entendu les Canadiennes et les Canadiens, a dit Skinner, dans le communiqué. Nous travaillons à apporter des changements constructifs considérables à la culture du hockey. 

«Je crois sincèrement que l’organisation marque des avancées pour promouvoir un véritable changement, des programmes locaux jusqu’aux équipes nationales de la haute performance.»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.